L'histoire du KOF

La Société pour la recherche économique, ainsi que l’Institut de recherche économique (plus tard Centre de recherches conjoncturelles), qui y était rattaché, ont été fondés le 16 mai 1938. Les premières enquêtes auprès des entreprises furent menées en 1955. Ces enquêtes conjoncturelles menées à intervalles réguliers constituent jusqu’à aujourd’hui la base de notre activité de recherche.

Les directeurs du KOF depuis 1938

1938 – 1964

Enlarged view: Eugen Böhler
Eugen Böhler

Eugen Böhler fut le premier directeur du KOF, dont il présida aux destinées de 1938 à 1964. Il rédigea des rapports conjoncturels sur divers pays et marchés. Il organisa des rencontres mensuelles réunissant une trentaine de chefs d’entreprise, afin d’échanger sur la situation économique. Il en résulta, à partir de 1955, les premières enquêtes écrites menées auprès des entreprises.  

1993 – 2005

Enlarged view: Bernd Schips
Bernd Schips

Bernd Schips a été à la tête du KOF entre 1993 et 2005. Son passage à la direction de l’institut fut marqué par la « concurrence » croissante en matière d’analyses et de prévisions économiques. Bernd Schips a initié une réorientation du KOF, qui lui garantit son indépendance. Le recours aux modèles et méthodes statistiques s’est intensifié sous sa direction.

1964 – 1993

Enlarged view: Hans Würgler
Hans Würgler

Hans Würgler a dirigé le KOF de 1964 à 1993. Il a positionné et ainsi connecté le KOF à un niveau international et mit en place le premier modèle de prévision de l’économie suisse. Il élabora, à la demande de la Confédération, les fondements d’une politique axée sur la conjoncture et la croissance, et formula un projet de loi dans ce sens, lequel fut approuvé par le peuple en 1978.

2006 – aujourd'hui

Enlarged view: Jan-Egbert Sturm
Jan-Egbert Sturm

Jan-Egbert Sturm dirige le KOF depuis 2006. Sous sa direction, l’institut a développé sa notoriété à l’étranger et a nettement accru sa présence dans les milieux scientifiques. Depuis son entrée en fonction, le KOF a obtenu deux chaires d’enseignement supplémentaires, qui le soutiennent dans son activité de recherche.

JavaScript has been disabled in your browser