KOF Baromètre conjoncturel

Un indicateur de premier plan pour la
conjoncture suisse

Depuis les années 70, le KOF publie un indicateur phare pour l'économie suisse, le baromètre conjoncturel, lequel prévoit l’évolution de la conjoncture suisse dans un avenir proche. La méthode de calcul a été révisée en 1998 puis en 2006. La dernière révision a eu lieu en 2014.

Le baromètre conjoncturel dans sa version actuelle se base sur une série de références calculées par le KOF, la variation par rapport au mois précédent du PIB, sur la base de la trimestrialisation des données brutes du PIB suisse produites par l'Office fédéral de la statistique par le Secrétariat d'État chargé des affaires économiques. L'objectif du Baromètre est de, à l’aide de ces séries de référence, prévoir avec un maximum de précision l’évolution de la conjoncture suisse.

La base de données comprend plus de 500 indicateurs. Pour décider quelles variables seront effectivement utilisées pour calculer le baromètre, deux critères sont retenus: d'abord, seules les variables qui ont une influence économique plausible sur l'économie font partie de la sélection. D'autre part, ces variables doivent disposer dans le cadre d'une analyse de corrélation croisée, d’une combinaison de débit minimum et d’une corrélation minimale avec la série de référence, déterminée au préalable.

La sélection de variables est répétée chaque automne avec ce processus de sélection clair et transparent. En règle générale, plus de 200 variables sont sélectionnées, mais le nombre et la sélection des variables varient généralement d’une année sur l’autre. À travers ce processus le Baromètre «apprend », et devient beaucoup plus flexible.

La pertinence du baromètre économique est enfin également augmentée à travers le fait que les lissages qui étaient utilisés dans les baromètres économiques antérieurs, ne sont plus appliqués.

Depuis sa création, le baromètre conjoncturel du KOF fournit des informations précoces et fiables sur le développement de l'économie suisse dans un avenir proche. Grâce à la procédure de sélection qui a lieu maintenant tous les ans et à la base de données plus large, le baromètre économique assure que dans sa dernière version, ceci continuera à être le cas.

JavaScript has been disabled in your browser